Notre époque est fantastique!

Jamais l' humanité n'a connu une évolution aussi explosive. Nos réalisations surpassent les rêves de nos ancêtres. Icare est éclipsé par nos astronautes. Nos savants vont au coeur de l'atome arracher les secrets les mieux gardés de la nature et dosmestiquent l'énergie nucléaire. Notre existence ressemble a un conte de fée, comparée a celle des siècles précédents.

Quel dommage que nous soyons blasés!

Il est banal de survoler le pôle nord, confortablement installé dans un fauteil et tandis que sous la banquise un sous-marin atomique croise peut etre. Et dans l'avion... Nous dormons!

Sans remonter aux Gaullois, songez à l'émerveillement de Louis XIV s'il avait pu voir un poste de TV, ou même un simple baladeur!

Enfants gâtés, nous nous plaignons s'il arrive que les images transmises via les satellites sont un peu floues.

L'usage de la voiture est devenu si commun que nous trouvons tout naturel de nous déplacer a 140 Km par heure sur nos autoroutes.

Nous formons un numéro sur un cadran et à l'autre bout du fil, à des centaines de kilomètres, voire même a des milliers, une voix aimée nous répond.

Nous côtoyons tant de miracles quotidiens que nous trouvons cela normal et ordinaire, que plus rien ne nous émeut.

Grâce à nos savants, ingénieurs et techniciens, il règne dans nos maisons chauffées automatiquement une température toujours uniforme. Bien vêtus, bien nourris, nous vivons dans le luxe. Les industriels, attentifs a nos moindre désirs, créent pour notre confort et notre plaisir, des infinités de "gadjets" destinés a nous rendre la vie de plus en plus facile et agréable. Ils nous inventent même de nouveaux besoins...

17403130_Sieger_201_juni_450_1_

Bref, un paradis terrestre comparé à la préhistoire.

L'âge d'or!

Mais, il y a un Mais...

Observons la foule anonyme qui défile dans nos rues encombrées. Regardez ces visages mornes, soucieux, ces traits fatigués que n'éclaire aucun sourire. Voyez ces dos voûtés, ces thorax étriqués, ces ventres obèses.

Sont-ils heureux, tous ces civilisés?

Ils n'ont plus faim, ni froid, la plupart tout au moins, mais il leur faut des pilules pour dormir, des comprimés pour évacuer leurs intestins paresseux, des cachets pour calmer leur migraines et des tranquillisants pour supporter l'existence. Coupés de la nature, nous avons réussi ce tour de force de polluer l'air de nos cités, nous nous sommes enfermés dans des bureaux et nous avons dénaturé la nourriture.

arton1199_6eca6_1_

Le dur combat pour l'argent a endurci nos coeur, imposé silence a nos scrupules, perverti notre sens moral. Les maladies mentales font des ravages chaque jour plus étendus, tandis que les maladies de dégénérescence, cancer, diabète, infarctus, se multiplient et opèrent des coupes sombres dans nos élites. La dégéréscence biologique s'accentue a une cadence effrayante qui ne semple " effrayer" personne et que nous ne remarquons même pas. Nous ne nous rendons pas compte que nous dilapidons en quelques générations un patrimoine héréditaire accumulé depuis des centaines de millers d'années. La civilation, en supprimant la sélection naturelle, permet la multiplication d'individus tarés tandis que, conséquence du confort l'homme ne fait plus appel a ses mécanismes d'adaptation et de défense naturelles et se débilite.

Comment stopper cette dégénérescence ?

Notre médecine même, pourtant en progrès constant, reste impuissante et donne aux civilisés une fallacieuse impression de sécurité. Il "suffit" d'aller chez le toubib : à lui de réparer les dégats et en vitesse puisque c'est son métier et qu'il est payé pour ça. Ils refusent d'accepter le fait que leur façon de vivre éronée cause la plupart de leurs maux et qu'aussi longtemps qu'ils ne conssentiront pas à la modifier, les médecins, malgré leur science et leur dévouement, ne pourront leur assurer qu'une santé précaire entre deux maladies. Une " civilisation" qui aboutit à la dégénérescence de l'espèce et des individus sans même leur procurer un semblant de bonheur, doit être considérée en faillite.

 

Chacun peut à son niveau contribuer à cette prise de conscience et parvenir un peu plus chaque jour à remplacer son mode de consommation ou d'habitudes par des moyens naturels et renouvelables ...!

home_developpement_durable1_1_

Prenez au moins le temps d'y penser.